Le présentiel est mort. Vive le présentiel !

Télétravail superstar

Sans vouloir faire de mauvais esprit, le télétravail doit beaucoup au Coronavirus.  

Après l’avoir longtemps refusé voire diabolisé, de nombreuses entreprises le proposent à présent à leurs salariés, voire l’imposent.

En quelques mois le statut du télétravail s’est inversé, passant d’une exception réservée à certains cadres à une situation banale voire majoritaire.

Signe des temps, le président de Facebook annonçait il y a peu que la moitié des employés pourrait travailler de chez eux, de façon permanente, d’ici cinq à dix ans

Quant à l’application Zoom, qui propose un système de visioconférence, son chiffre d’affaire a multiplié par quatre en un an.

La mort du présentiel

Parallèlement, les moments en présentiels ont été drastiquement limités par les entreprises ou ont tout simplement disparus.

Terminés les grands séminaires, les roadshows et autres grands messes. Digitalisées, la formation managériale, la réunion d’équipe ou la présentation du nouveau plan stratégique. Quant au séminaire d’intégration, on peut parier sur la sortie prochaine d’une application qui permettra de s’en dispenser.

Justifiées par le contexte épidémique d’avant l’été, les fortes restrictions sur les événements en présentiels pénalisent de nombreuses entreprises du conseil, de l’événementiel, de la formation, etc.

Mais ne nous y trompons pas, les premiers pénalisés sont les salariés.

Vive le présentiel

Au risque d’être iconoclastes, énonçons quelques convictions :

Non, le home office n’est pas l’avenir du travail.

Non, tous les salariés n’ont pas plaisir à travailler depuis leur canapé et/ou avec leurs enfants à proximité

Non, les salariés n’ont pas envie de taper « étoile » pour parler à leur manager

Oui, le présentiel est indispensable pour maintenir l’engagement et la motivation des salariés

Oui, le présentiel est irremplaçable comme vecteur de convivialité et de sociabilité

Oui, le présentiel est décisif pour mobiliser l’intelligence collective et la dynamique collective.

Ingrédient indispensable de la performance des entreprises et du bien-être des salariés, le présentiel ne pourra durablement disparaître du paysage.  

Le présentiel est mort, vive le présentiel !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *